Une femme voilée sur un calendrier des Armées : c’est pas nous, répond le ministère !

Jusqu’à nouvel ordre, notre calendrier compte douze mois. Pour illustrer ces douze mois d’un calendrier qui finira aimanté sur le frigo, punaisé dans les toilettes ou pendu dans la cabine du poids lourd, on a à peu près tout essayé. Des chatons au chalet savoyard en passant par la playmate du mois ou le rugbyman du coin ; tout, vous dis-je. Tout ? Non, car l’imagination humaine est sans borne, un puits sans fond. La preuve : ce maudit « calendrier qui circule sur les réseaux sociaux » qui « est une initiative d’une équipe d’un service du ministère [des Armées] » mais qui « n’est en aucun cas le calendrier des Armées » (dixit le ministère des Armées sur Twitter).

http://À lire sur www.bvoltaire.fr/une-femme-voilee-sur-un-calendrier-des-armees-cest-pas-nous-repond-le-ministere/

1 réflexion au sujet de « Une femme voilée sur un calendrier des Armées : c’est pas nous, répond le ministère ! »

  1. Le symbole du voile n’est pas un symbole innocent de diversité: c’est aussi le symbole d’un statut inférieur de la femme dans une certaine communauté… bientôt l’excision permise ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :