Utilité de 12 000 armes de guerre

Publié par Stratediplo, le 15 janvier 2017

Le Colonel


Information peu commentée pour une saisie importante et inquiétante. //RO


 

Que peut-on faire avec 12 000 armes de guerre ?

Avec 10000 fusils d’assaut on peut équiper intégralement la moitié de l’infanterie française actuelle, ou la moitié de l’infanterie espagnole qui, en comptant les Canaries, Ceuta, Melilla, les Baléares et les forces spéciales aligne 33 bataillons soit moins de 20000 fantassins sur les 50000 soldats (encadrement non inclus) de l’armée espagnole. Car les pilotes de chars, d’hélicoptères et d’engins polyvalents du génie, de même que les servants de canons d’artillerie, les opérateurs de transmissions et les chauffeurs de camions portent plutôt un pistolet d’auto-défense qu’un fusil d’assaut, comme les officiers et la plupart des sous-officiers.

Ce petit aperçu devrait donner une certaine importance à la saisie par la police espagnole, le 12 janvier, d’un nombre estimé initialement à 8000 puis révisé aujourd’hui à 12000 armes de guerre, sur quatre sites à Olot, Liendo, Galdácano et Guecho. Il s’agissait essentiellement d’armes achetées à des armées régulières (pas uniquement espagnole) après neutralisation officielle, puis remises en état de fonctionnement, comme les armes qui ont servi à l’attaque contre Charlie Hebdo. S’agissant de milliers d’armes on ne peut pas parler d’ateliers clandestins artisanaux mais de petites usines d’armement. Les stocks saisis ayant été estimés, hors armes antiaériennes, à plus de seize millions d’euros, il ne s’agit évidemment pas de pistolets, et les armées européennes ayant cessé de déclasser des fusils semi-automatiques depuis plusieurs décennies il s’agit certainement de fusils d’assaut, dont les marques citées ne concernent pas seulement l’Espagne.

Les premiers commentaires des autorités ayant supervisé la saisie, émanant donc de professionnels du maintien de l’ordre, relèvent du registre anti-terroriste. Sous cet angle de vue on pourrait effectivement conclure que si une dizaine d’armes de guerre suffisent à immobiliser plusieurs centaines de personnes dans une salle comme le Bataclan afin d’y passer trois cents personnes au canif à égorger, l’arsenal saisi aurait pu contribuer au sacrifice rituel d’un tiers de million de personnes, en Espagne ou ailleurs. Traitée comme une affaire de droit commun, cette saisie a été l’occasion de la plus sévère admonestation judiciaire envers deux des personnes arrêtées, qui ont reçu l’interdiction formelle de quitter le territoire espagnol, et auxquelles on a même confisqué le passeport au cas où elles tenteraient de le faire autrement que par les frontières française ou portugaise ou les côtes marocaines ; faute sans doute d’un domicile déclaré où leur adresser une future convocation, trois autres personnes ont été provisoirement placées en hébergement carcéral dit préventif.


Lire la suite sur http://stratediplo.blogspot.fr

 


Illustration par Le Colonel. Source photo : REUTERS in https://francais.rt.com

 

 


 

 

 

Régis Ollivier

Officier supérieur (er). Officier de l'Ordre National du Mérite. Diplômé EMSST - Ecole Militaire Paris. Diplômé Langues Orientales - INALCO Paris.

11 thoughts to “Utilité de 12 000 armes de guerre”

  1. La légion Condor de retour au bercail…. Il lui a fallut 80 ans pour fondre sur l’Allemagne après avoir « joué » dans le ciel de Guernica.
    Quel Picasso moderne pourra décrire ce retour à l’envoyeur. le rôle d’un chef c’est d’armer ses troupes et de veiller à son bon approvisionnement. C’est comme cela que l’on gagne des guerres et du galon…
    Les acteurs, petit à petit, tel un ressac de mer patrie, creuse leur nid. Bientôt les « têtes blondes-yeux bleus » ne seront plus, eux aussi, qu’un point de détail de la grande Allemagne millénaire. Le problème c’est qu’il y en a aussi chez nous…..

    http://wp.me/p4Im0Q-1uB

  2. exact…il faudrait avoir le détail des armes…10 000 armes ne veut pas dire grand chose en soit.. les vidéos peuvent aussi avoir été  » orientées » ( filmer un coin de la piece et oublier l’autre partie )… je vais vous dire l’effet que font ces photos ou vidéos pour quelqu’un comme moi qui n’y connait strictement rien : je n’y vois que du feu, je vois de vieux « fusils » à crosse en bois…un vieux lance grenade… etc..puis je suis allée verifier avec les noms des armes( toujours en n’y comprenant pas grand chose ) puis je me suis dit que cela faisait pas mal de dégats tout de meme . La question que je me pose : « vieilles  » armes solides, résistantes, versatiles, capables d être facilement réparées, transformées ….?
    merci à stratediplo pour avoir repéré cette infos, et au colonel pour avoir répercuté, parce que pas grand monde n’en a parlé.

  3. Il ne faut pas accorder trop d’importance aux deux principales photographies diffusées, elles ne font pas forcément foi car un journaliste peut très bien avoir trouvé une quelconque image de râtelier dans une armurerie ou d’exposition sur une table pour illustrer un communiqué de police sans autorisation de photographier.

  4. ministerio del interior – je ne sais pas parler espagnol, j’ai fait une traduction  » google » voir plus bas
    donc il y a des fusils d’assaut , et des trucs capables d’abattre des avions ( lance missile ? ) et des  » pistolets »
    qu’entend t on par canon anti aérien ?
    http://www.interior.gob.es/es/web/interior/noticias/detalle/-/journal_content/56_INSTANCE_1YSSI3xiWuPH/10180/6803659/?redirect=http%3A%2F%2Fwww.interior.gob.es%2Fes%2Fportada%3Fp_p_id%3D101_INSTANCE_pNZsk8OxKI0x%26p_p_lifecycle%3D0%26p_p_state%3Dnormal%26p_p_mode%3Dview%26p_p_col_id%3Dcolumn-2%26p_p_col_pos%3D2%26p_p_col_count%3D4

    Les agents ont trouvé des fusils d’assaut, entre autres CETME, BERGMANN (plus communément appelé « Naranjero » fusils Beretta et plusieurs canons antiaériens capables d’abattre des avions. En outre, sont intervenus de nombreux pistolets ( pistolas ? ) des marques Astra, Star, Mauser, Browning et Wlather et de nombreux revolvers SMITH et Wesson, entre autres marques bien connues

    Los agentes hallaron fusiles de asalto, entre otros CETME, BERGMANN (más comúnmente denominado « Naranjero », rifles BERETTA y varias ametralladoras antiaéreas capaces de derribar aeronaves. Además, intervinieron multitud de pistolas de las marcas Astra, Star, Mauser, Browning y Wlather y numerosos revólveres SMITH & WESSON,

  5. il y avait eu la saisie de 20 000 uniformes militaires usagés en espagne il y a peu.. ( de mémoire )
    question : que sont les  » fusils » avec crosse en bois sur les photos ( disons que je suis juste capable de voir qu’il y a du bois sur certaines armes )

  6. Cela renforce l’impression que l’on a d’un passage à l’acte de guerre imminent de la part de forces radicales islamiques, aidées par des pays étrangers et disposant de réseaux dormants en Europe. Avec les armes modernes, la supériorité numérique n’est pas nécessaire, d’autant que les victimes sont maintenant programmées pour répugner à se défendre.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.