Veux-tu monter dans mon rafiot…

Le 29 août 2020 – Pierre Duriot

Le titre est de la rédaction lecolonel.net

L’artiste anglais Banksy a affrété un bateau pour aller secourir les migrants en Méditerranée. Plus exactement, récupérer les cargaisons humaines de passeurs qui, une fois les billets payés, n’ont plus rien à faire de leurs clients.

Passons. Le bateau de l’artiste se retrouve en perdition, surchargé, sans nourriture suffisante, à tenter de naviguer en remorquant un canot de survie carré dans lequel s’entassent des gens qui ont pu repêcher les cadavres des leurs, morts pendant la traversée. Cette embarcation est au large de l’Italie et en appelle aux Etats européens, sommés de faire quelque chose, sans avoir compris que c’est justement parce qu’il y a des navires humanitaires qu’il y a des réfugiés. Personne en Europe, ne se bouscule au portillon pour se charger d’un transfert en pleine mer avec un bateau en surcapacité. Les caprices d’artiste, sous couvert de bonté d’âme, qui consistent à prendre des initiatives, pour ensuite laisser des tiers gérer les conséquences, ont quelque chose de proprement hallucinant. Et l’un des jeunes membres d’équipage de traiter les Etats européens d’« irresponsables ». On se demande bien qui est vraiment irresponsable dans cette affaire…

Dernière minute : Deux navires humanitaires en route pour porter secours au bateau de Banksy en Méditerranée, surchargé après le sauvetage de migrants https://www.francetvinfo.fr/monde/europe/migrants/le-navire-de-banksy-lance-un-appel-a-l-aide-apres-un-nouveau-sauvetage-de-migrants-un-mort-a-bord_4088525.html

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :