Y’aura-t-il une guerre entre la Russie et l’Ouest?

Publié le par


« Bien que la situation aujourd’hui en Syrie et/ou en Ukraine est propice à un incident de type « guerre », le risque d’un conflit tous azimuts entre la Russie et l’ouest est en fait peu élevé. »

A ce stade, et sauf évolution radicale à la tête d’un pays, Le Colonel reste persuadé que cette analyse est la bonne. //RO


 

Les articles se sont multipliés à propos du risque croissant voire de la déclaration imminente d’une guerre entre la Russie et l’Occident. La rhétorique diplomatique soudaine et dure des deux côtés après de sévères complications en Syrie ont largement contribué à cette atmosphère inquiétante.

A l’ouest, beaucoup d’officiels ont ostensiblement décrit le soutien de la Russie au président syrien Bachar Al-Assad comme des « crimes de guerre » après de lourds bombardements sur Alep (Syrie). En Russie, leurs homologues ont dénoncé un vaste complot fait de provocations délibérées et de confinement planifié contre les intérêts russes partout en Europe et au Moyen-Orient. Quoique disent les deux côtés, leur habituelle et bruyante confrontation qui se renouvelle tous les cinq ou dix ans – la dernière fois c’était à propos de la Géorgie en 2008 – a cette fois tourné en quelque chose de plus grave.

Par exemple, la détérioration rapide des relations diplomatiques entre la France et la Russie et la poursuite de sanctions occidentales pourtant financièrement contreproductives contre la Russie montrent que la situation a atteint un niveau qui rappelle la Guerre froide. Malgré un tel aperçu négatif, l’on doit se rappeler que beaucoup avertirent d’un risque augmenté de guerre à plusieurs occasions entre 1991 quand l’Union soviétique a disparu et aujourd’hui. En 1999, quand l’OTAN a mené des opérations militaires contre la Serbie, la Russie s’est engagée dans de grandes démonstrations de force militaire.


Lire la suite sur https://cyceon.com

 

 

 


 

Régis Ollivier

Officier supérieur (er). Officier de l'Ordre National du Mérite. Diplômé EMSST - Ecole Militaire Paris. Diplômé Langues Orientales - INALCO Paris. Ex-DGSE.

One thought to “Y’aura-t-il une guerre entre la Russie et l’Ouest?”

Les commentaires sont clos.