Actualités, Conflits, Etats-Unis, Géopolitique, International, Islam

Yémen – Arabie saoudite : le désert des barbares

220

Par Pierre Duriot

Le 22 septembre 2018

Le Colonel 3.0

 

 

 

 

Après trois ans de guerre entre des rebelles yéménites chiites, Houthis et une coalition de pays arabes menée par l’Arabie saoudite, le conflit s’enlise. Ce qui est au départ un conflit tribal entre chiites et sunnites, implique deux puissances voisines : l’Arabie saoudite sunnite et l’Iran chiite. Au milieu, la population sombre dans la violence, la faim et les maladies. Dans un Yémen majoritairement sunnite, une forte minorité chiite, 40% de la population tout de même, est entrée en rébellion. Ces chiites estiment être mis à l’écart de la vie politique et économique du pays. L’Arabie Saoudite bataille directement aux côtés des sunnites et l’Iran arme les chiites. Les Etats-Unis et les pays du Golfe s’en mêlent pour négocier un changement de président cependant qu’Al-Qaïda pousse ses pions sur le terrain. On annonce alors un plan de découpage du pays qui ne convient pas aux rebelles chiites, les Houthis, ils veulent un accès à la mer et continuent à bagarrer sec. L’armée saoudienne bombarde, avec le soutien des Etats-Unis, avec force bavures sur les civils, au grand dam des iraniens. Bilan :10 000 morts, 53 000 blessés et 22,2 millions d’habitants. Les survivants dépendent de l’aide humanitaire. Le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane remet un chèque 930 millions de dollars pour financer le programme de l’ONU en faveur du Yémen. Et donc l’ONU qui a besoin de 2,4 milliards d’euros pour cette année, se tourne vers les généreux donateurs européens, entre autres, avec des images d’enfants décharnés pour les faire cracher au bassinet. Il faut se le dire, il n’y a pas de solution. Le conflit chiites/sunnites fait partie de la genèse de l’islam, du schisme entre la famille et les disciples du prophète, autant dire que ce ne sont pas les mécréants qui vont le résoudre. Par contre, ils peuvent toujours donner du blé pour qu’il reste assez de combattants afin de continuer le conflit. Mais on n’en parle pas trop, l’Arabie nous fournit du pétrole et nos minorités musulmanes européennes sont largement sunnites, faites gaffe. Et si les pays occidentalisés ne donnent rien, ils seront sans doute taxés de racisme et d’islamophobie…

http://www.pierre-duriot.com

 

 

About the author / 

Régis Ollivier

Officier supérieur (er). Officier de l'Ordre National du Mérite. Diplômé EMSST - Ecole Militaire Paris. Diplômé Langues Orientales - INALCO Paris. Ex-DGSE.

Utilisateurs en ligne

Abonnez-vous à ce blog par email.

Saisissez votre adresse email pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.



@LeColonelActus


Archives

Catégories

error: Content is protected !!