Lettre ouverte aux journalistes de France et d’ailleurs

Auteur(s): Frédéric Vidal pour FranceSoir – Le 24 décembre 2020

Je m’adresse à vous tous journalistes des médias de masse de France et d’ailleurs, mais surtout à celles et ceux d’entre vous qui se sentent très mal à l’aise dans leur métier depuis quelques mois. Je sais que vous êtes nombreux à vous reconnaître ainsi.

Vous êtes aujourd’hui en dissonance, comme le sont de nombreux agents de ce que l’on appelle aujourd’hui les « forces de l’ordre » et qu’on appelait il n’y a pas si longtemps les « gardiens de la paix ». Tout comme eux vous avez doucement glissé ces dernières années vers des valeurs contraires à ce qui vous animait et vit encore en vous. Vous avez lentement dérivé du statut de journaliste à celui de propagandiste, de l’information à la désinformation, par dissimulation, mais aussi par le mensonge brut.

Cette année 2020, la pente s’est accrue et tout s’est précipité. Le plan annoncé par les lanceurs d’alerte depuis des années, ceux-là-même que vous appeliez complotistes, est lancé et vous entraîne à une vitesse vertigineuse, bousculant rudement vos ultimes inhibitions s’il en reste. Vous voilà aujourd’hui acteurs d’un sinistre canular, pris dans une spirale folle parce que ces dernières années vous avez progressivement accepté l’inacceptable au regard de votre déontologie professionnelle piétinée.

Lire la suite

Coronavirus : Twitter va supprimer les messages trompeurs sur les vaccins

Sous-entendu, ceux qui n’iront pas dans le sens du nouveau monde. Pour mémoire, je rappelle que notre bien-aimé et Bienheureux garde des Sots, Monsieur Éric Dupond-Moretti, envisage pour sa part de museler les blogueurs. //RO

Le réseau social Twitter veut lui aussi montrer sa volonté d’en faire encore plus contre les Fake news. La plateforme a annoncé mercredi qu’elle allait exiger le retrait des publications mensongères sur les vaccins contre le Covid-19 à partir de la semaine prochaine. Avec cette décision, l’oiseau bleu emboîte ainsi le pas à Facebook et à YouTube.

Lire la suite

Le général Bertrand Soubelet vent debout contre les opposants à l’article 24

Selon Bertrand Soubelet, je cite : « La plupart de ceux qui ont manifesté n’ont évidemment pas lu le texte de loi voté à l’Assemblée et s’agitent sur la foi des slogans de certaines associations ou certains groupes de révoltés au regard de la politique du gouvernement sous l’autorité du Président Macron. Voilà le cancer de la France. » Il ne nous prendrait pas pour des billes Soubelet ? Et heureux d’apprendre que nous sommes « le cancer de la France ». Finalement, chez Objectif France, on méprise le peuple autant que chez La République En Marche. Mais ne vous l’avais-je pas dit… //RO

Général Bertrand Soubelet : « Avec l’article 24, c’est la guerre des images qui est en cours »

L’argument de la liberté de la presse dans ce contexte est fallacieux, car il ne s’agit pas d’empêcher de tourner des images mais de les diffuser sans certaines précautions. Quand on veut tuer son chien, on l’accuse de la rage. Pourtant, il faut que les journalistes admettent qu’il n’est pas possible de justifier n’importe quel comportement au nom de la liberté de la presse. Ce sentiment de supériorité de certains journalistes et leur assurance, à la limite de la provocation parfois, devant des fonctionnaires de police ou des militaires de la gendarmerie n’est pas acceptable. Ils sont très peu nombreux dans ce cas, mais ils existent et leur attitude pose problème. Avec toute la considération que j’ai pour ce métier, je revendique le droit de dire cela pour l’avoir personnellement vécu en certaines circonstances et avoir reçu, récemment, des témoignages de même nature.

Lire la suite

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :