Le général Lecointre quitte ses fonctions de chef d’état-major des Armées

Ne nous laissons pas tromper par les propos élogieux du PR à l’endroit du CEMA. Ce sont des mots convenus que l’on tient lors d’un éloge funèbre car, c’est bien connu, c’est quand quelqu’un est mort qu’il devient le champion des superlatifs. Alors, bien entendu, Lecointre n’est pas mort mais « partir c’est mourir un peu ». Les rapports entre les 2 hommes (sic) étaient devenus exécrables. Comme ceux qu’il entretenait avec Florence Parly, officiellement Ministre des Armées. A ce propos, « Moi, Président », le MinArm redevient, le jour même de mon investiture, le MinDef et, au passage, celui de l’Education nationale devient celui de l’Enseignement sans rien derrière car le mot « national » est superfétatoire. //RO

Le général François Lecointre a demandé à quitter son poste de chef d’état-major des armées il y a quelques mois. Son vœu a été entendu par l’Élysée. Il cédera sa place après le 14 juillet prochain. Le général Thierry Burkhard, qui est l’actuel chef d’état-major de l’armée de terre, le remplacera, a annoncé dimanche l’Élysée. « Le président de la République tient à saluer en lui le grand soldat, le chef militaire et le serviteur de l’État », indique le communiqué.

Lire la suite

Le candidat LR à la présidentielle désigné par sondage. Et pourquoi pas une tombola ?

Par Xavier Jésu – Le 11 juin 2021

Triste constat. Triste réalité. J’aurais pu écrire « LR se barre… en quenouilles » mais par respect pour mon ami Xavier Jésu, je dis simplement, à l’anglo-saxonne « Worse And Worse! ». À vrai dire, je ne m’intéresse plus à ce parti depuis qu’il est dirigé par le triste Christian Jacob, qui marche « à voile et à vapeur » politiquement parlant. S’il lui reste un peu de lucidité et qu’il veut survivre, je lui suggère de se faire absorber par LREM. //RO

La droite se délite jour après jour, mois après mois, année après année.
Christian Jacob vient de faire part de sa dernière trouvaille pour désigner un candidat de la « droite » : le sondage ! J’aurais préféré une version un peu plus ludique : tirage au sort, tombola ou « pierre, feuille, papier, ciseau ». Non ! C’est le sondage qui a été choisi ! Les militants, dont je fais partie, sont sidérés par cette entourloupe magistrale qui n’a que comme seul but de placer un candidat choisi par la direction du parti sans tenir compte de l’avis de ceux qui, entre autres, financent le parti : les simples adhérents comme moi.

Et pourtant, on se souviendra des divers sondages avant les primaires de 2017 donnant Juppé en tête, suivi de près par Sarkozy. Finalement, c’est Fillon qui fut désigné comme candidat.

Lire la suite

Élections régionales et les 154 propositions de LREM en Île-de-France : les fous sont de sortie !

Y a t-il un pilote à bord du rafiot LREM ?

En 1981, avec ses fameuses 110 propositions, François Mitterrand avait mis la barre très haut. Il y avait à boire et à manger, même si certaines desdites propositions, hautement farfelues, pouvaient laisser à penser que les rédacteurs du texte avaient surtout mangé du boire. Mais les records ne sont-ils pas aussi faits pour être battus ?

On peut en voir pour preuve les… 154 actions prévues dans le programme de La République en marche pour l’Île-de-France. 160, voilà qui aurait fait un compte rond ; mais, prudents ou tout simplement fainéants, ses concepteurs ont bloqué le compteur à 154.

Lire la suite

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :