Ukraine : vers une nouvelle guerre en Europe en 2022 ?

De Roland Lombardi – Le 09 janvier 2022

Oublions un instant cette pandémie que les dirigeants de notre pays (mais aussi d’ailleurs) ne veulent pas nous voir oublier pour des raisons (électoralistes ?) qui semblent faire le jeu d’Emmanuel Macron à moins de trois mois de la fin de son mandat, pour regarder de plus près la tension qui prévaut sur notre flanc est et sur ses conséquences en cas de conflit déclaré hautement plus catastrophiques qu’un virus qui tue moins que la grippe annuelle. //RO

Comme nous l’avons expliqué la semaine dernière, l’Ukraine a toujours été au cœur de la stratégie de Brzeziński (1928-2017) quant à l’affaiblissement et la déstabilisation de la Russie post-soviétique. Pour le célèbre géopoliticien américain, conseiller à la sécurité nationale du président Carter de 1977 à 1981, en dépit de la chute de l’URSS au début des années 1990, la Russie demeure le plus grand danger pour la puissance américaine. Dans son Grand Échiquier, paru en 1997, il théorise l’idée que celui qui contrôle l’Ukraine contrôle la masse continentale de l’Eurasie (le fameux Heartland de Mackinder). D’où sa volonté de séparer à tout prix l’Ukraine de la Russie. Ainsi, l’atavisme farouchement anti-russe de cet idéologue d’origine polonaise, plus militant qu’intellectuel, va influencer pour des décennies l’État profond américain, notamment les néoconservateurs (issus à l’origine de la gauche américaine) et les Démocrates.

Lire la suite

Général (2s) Henri Roure : «l’emmerdeur se plantera»

Publié le 06/01/2022

« Si ma supposition est juste, l’emmerdeur se plantera ». Et moi j’applaudis des deux mains cet excellent billet du général (2S) Henri Roure. //RO

Le président actuel de la République française et son gouvernement ont refusé de rendre la vaccination contre le Covid-19 obligatoire. En substance, ils admettaient que certains pourraient ne pas se faire vacciner. Une fois encore ces gens-là sombrent dans l’incohérence. En effet, vouloir « emmerder » les citoyens non-vaccinés, alors qu’il n’y a strictement aucune obligation de le faire, est une tentation liberticide et, par nature, totalitaire. Elle est en contradiction absolue avec cette liberté laissée à chacun, par ces mêmes autorités politiques, de regarder la protection face à cette maladie comme il l’entend et selon les règles reconnues de simple bon sens.

Lire la suite

Macron, l’emmerdeur ou l’indignité d’un président

Publié le dimanche 09 janvier 2022

« Quelle délirante mouche a donc piqué cet inénarrable Macron pour qu’il tienne, dans cette interview du « Parisien » précisément, d’aussi injurieux, irrationnels et scandaleux propos ? C’est là une insulte, en tous points injustifiable, à la fonction présidentielle tout autant qu’au peuple français ! » Mais moi, j’ai comme le sentiment que, in fine, le peuple français se fait fouler aux pieds et en redemande. //RO

Comment un pays tel que la France, pays de la belle langue et de l’esprit fin, du style et de l’élégance, où brillèrent jadis des plumes aussi ciselées que celles de Montaigne, Racine, Molière, Chamfort, Chateaubriand, Flaubert ou Camus, a-t-il pu tomber aussi bas ? Comment le président d’une nation où se forgea, avec Descartes, la Raison, où émergèrent, avec Voltaire, les Lumières, et où se développèrent, avec Montesquieu, Hugo ou Zola, les idées de « loi », de « justice » et de « droit », peut-il à ce point fouler aux pieds, avec une telle arrogance, sinon un tel mépris, son histoire la plus illustre ? Comment même concevoir, au regard d’un débat d’idées censé être démocratique, tolérant et respectueux, que la vulgarité d’un propos, dans sa forme, tienne lieu, dans son fond, d’argument de la pensée ?

Lire la suite

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :