“Tu devras un jour en répondre devant Dieu” : ancien aumônier des parachutistes, le père Richard Kalka admoneste le chef d’État-Major des armées

La colère des militaires ne semblent pas s’engager sur la voie de l’apaisement.  » Je ne veux voir qu’un képi  » c’est donc fini ? //RO

Au chef d’état-major des armées

Mon Général, nous nous sommes croisés la dernière fois en juin 2019, au colloque consacré au 25ème anniversaire de l’opération Turquoise. Je ne suis pas très connu dans l’armée française, mais l’armée de terre me connaît, surtout les parachutistes. La plupart des soldats savent qui je suis : celui qui, depuis 1985, les a accompagnés sur tous les théâtres d’opération. Je dis bien « tous », jusqu’à l’Afghanistan, la dernière mission de mon parcours. J’ai toujours répondu « présent » pour être en tant que prêtre, ami et frère d’armes dans n’importe quelles conditions à côté de ceux qui avaient besoin de moi. Dans « la boue, la sueur et la bagarre », comme ils disaient. Et ils étaient nombreux, très nombreux. Il suffit de leur poser la question ; encore faut-il pouvoir le faire, car pour les questionner il faut être près d’eux, à leur côté. Ce qui n’est plus ton cas depuis fort longtemps, même si tu peux t’encenser d’un fait d’armes à Sarajevo, grâce au courage des soldats-marsouins de ta section.

Lire la suite

Droitisation de la jeunesse en Europe

« Plusieurs facteurs peuvent expliquer cette inclination à droite de notre jeunesse, notamment la déception liée aux promesses non tenues de la démocratie sociale : sécurité, justice sociale et progrès. Le désir d’un retour de l’ordre et de l’autorité participe également à ce phénomène. Sur le long terme, cette droitisation des jeunes électorats pourrait renforcer l’ancrage des partis libéraux et conservateurs en Europe. […] »

De puissants courants de droitisation sont à l’oeuvre partout en Europe. Des majorités de droite sont à la tête de vingt et un gouvernements sur vingt-sept, sans compter le Royaume-Uni. C’est aussi la droite classique et conservatrice qui a le plus de sièges au Parlement européen depuis 1999. Les données de notre étude montrent que la proportion de Français se situant à droite de l’échiquier politique s’est accrue sous le mandat d’Emmanuel Macron, passant de 33 % en 2017 à 38 % en 2021, alors que la proportion des citoyens se situant à gauche est restée stable (25 % en 2017 et 24 % en 2021).

Lire la suite

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :