Dr. Éric Denécé: “The Americans, the British and the French, through their special services, supported terrorists who, moreover, organized attacks …

Dr. Eric Denécé. DR. Mohsen Abdelmoumen: Why does France tolerate on its soil the presence of different jihadist movements and terrorists? Dr. Éric … Dr. Éric Denécé: “The Americans, the British and the French, through their special services, supported terrorists who, moreover, organized attacks …

« Génuflexion »

JM DZESAMEDI 13 JUIN 2020 – Le mot du capitaine

Il suffit que quelques-uns, les plus sots, les plus irresponsables, les plus inconséquents, montrent l’exemple à ne pas suivre, pour qu’aussitôt tels les moutons de Panurge, beaucoup se sentent dans l’obligation de les imiter. Membres irréprochables et revendiqués comme tels, d’une communauté de moutons, ils ne savent faire autrement que de se comporter en mouton…

Un de nos semblables est mort. Ces terribles mots, se suffisent à eux-mêmes, pour établir ce triste constat. Il est nul besoin de préciser sa couleur de peau, sa race, son origine, sa religion, son sexe ou son orientation sexuelle pour que ce malheur, ce drame, cette ignominie soit plus grave et plus inhumain qu’un autre meurtre, qu’un autre assassinat, qu’un autre homicide. Pour toute personne ayant dans le cœur, un tant soit peu d’humanité et pour qui ce mot est encore d’une irréfragable évidence, il ne peut être question de dédain, de mépris, ou d’inconvenance face à la mort de son prochain.

Lire la suite

Racisme aux États Unis ? Mise au point

By  Administration  | 5 juin 2020  | Volontaires Pour la France

Un homme meurt dans des circonstances troublantes. Un seul mais il est noir. Mort sous le genou d’un flic. Un seul mais il est blanc. Et d’un coup d’un seul… tout le monde lève et la planète s’embrase. Casse tout. Et pour finir, ce « toutlemonde » se plante sur un genou en signe de soumission et d’aliénation à on ne sait qui, on ne sait quoi. Précisons que la victime, car c’en est une, est un multi-récidiviste avec un carnet de chansons long comme le bras. Quant au policier, il n’a pas une excellente réputation. Bref! Tout ceci arrive à point nommé, notamment pour les démocrates américains. Soupirs prolongés. You See What I Mean. //RO

La situation telle qu’elle est décrite par une large part de la presse est la suivante. Suite à une bavure policière, un homme noir, George Floyd, a été tué. Sa mort a poussé les noirs américains à la rue pour protester contre le racisme et la violence policière systémiques. La violence et l’injustice appellent une autre violence – contre les blancs privilégiés cette fois – dans l’espoir d’apporter un peu de justice dans cette société américaine violente et injuste.

Autrement dit, tout est noir ou tout est blanc, c’est le cas de le dire, et cette polarisation amène les gens à “penser” avec leurs émotions. Or comme toute situation, les évènements sont un peu plus subtils que cela.

Lire la suite

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :