La Maison Blanche invite les internautes à dénoncer la « censure » sur Facebook et Twitter

La Maison Blanche entame un bras de fer avec les plus grands réseaux sociaux. Le gouvernement a lancé un site pour inciter les internautes à faire part de leur mécontentement vis-à-vis de la modération automatique exercée sur Facebook, Twitter, YouTube ou encore Instagram, rapporte l’AFP.

Lire la suite