Darmanin et la théorie du Grand Remplacement

Mais à part ça, « la théorie du Grand Remplacement de l’extrême droite n’est pas très sérieuse », comme dit Gérald Darmanin. La théorie. Et la pratique ?

Les chiffres, c’est bien connu, on leur fait dire ce que l’on veut. Ou presque. Gérald Darmaninlors du débat avec Marine Le Pen, l’a montré. Tout content de sa trouvaille, le ministre de l’Intérieur : « Quand je suis né, en 1982, il y avait 6,8 % d’étrangers en France. Aujourd’hui, il y en a 7,4 %, dont la moitié d’Européens. La théorie du Grand Remplacement de l’extrême droite n’est pas très sérieuse. Leur seul objectif est d’entretenir la peur », s’est-il empressé de tweeter après ce débat, reprenant ses propos devant la présidente du Rassemblement national. En y ajoutant l’entretien de la peur, chose dont il s’est bien gardé de parler dans le face-à-face, de peur peut-être, justement, de se prendre un retour sur les raisons de cette peur qui n’a pas besoin de « l’extrême droite » pour être entretenue. Notons, au passage, cette façon très « darmanesque » de toujours tout ramener à lui : « Quand je suis né, en 1982 » : histoire, peut-être, de faire passer le message qu’il est un jeune ministre… et forcément brillant. Mais c’est un détail.

Lire la suite

Marine Le Pen : qui est le conseiller qui la guide avant son débat avec Gérald Darmanin ?

« De l’avis général, le débat télévisé entre Marine Le Pen et Gérald Darmanin s’est terminé par un match nul, ce qui est mieux que la défaite en rase campagne face à Emmanuel Macron entre les deux tours ». Éric Verhaeghe   

Marine Le Pen n’a pas le choix. Ce jeudi 11 février, la présidente du Rassemblement national doit convaincre les Français lors du débat qui l’oppose à Gérald Darmanin, diffusé sur France 2 dans Vous avez la parole. Un combat orchestré par Thomas Sotto et Léa Salamé, et pendant lequel les deux personnalités politiques évoqueront leurs sujets de prédilection, à savoir les questions liées à la sécurité, au séparatisme et à l’immigration. L’occasion pour Marine Le Pen de faire oublier sa prestation lors de son débat d’entre-deux-tours quelque peu lunaire face à Emmanuel Macron… Pour l’aider à polir sa rhétorique, la fille de Jean-Marie Le Pen a fait appel à plusieurs conseillers, notamment le niçois Philippe Vardon, membre du Bureau national du Rassemblement national, et un certain Pascal Humeau, loin d’être étranger au monde politique.

Lire la suite

La minute cynique de Pierre Duriot

Régis Ollivier Le 02 mai 2018 Le Colonel 3.0     © Pierre Duriot   Minute cynique… Nice la perle de la Côte-d’Azur, cinquième ville de France, dirigée de main d’expert en poignée d’accélérateur, le moto-didacte et inénarrable Christian Estrosi, à califourchon sur les sondages et nez dans les compteurs de popularité. Rien ne saurait … Lire la suite

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :