Lundi 28 octobre 2019.

Cet après-midi, j’ai quitté mes chemins de traverse pour effectuer une courte promenade autour du lac proche de chez moi. L’idée était de prendre une bonne dose de mélatonine dont on dit que cette hormone favorise le sommeil.

Chacun sa route. Chacun son chemin.

Dimanche 27 octobre 2019. C’est en pleine conscience que j’ai choisi d’emprunter les chemins de traverse. Là où je suis certain de ne croiser personne. J’ai toujours été un solitaire en plus d’être agoraphobe. Un euphémisme pour dissimuler mon « asocialitude ».

En ce jour où le père vient d’être écarté par l’Assemblée… merci Papa !

En ces temps où le père n’est plus tellement à la mode, où ne pas avoir de père est un « privilège », où on projette de priver des milliers d’enfants de l’identité de leur père, je voulais, papa chéri, te remercier.