Sommes-nous préparés à un retour au pouvoir de Donald Trump ?

Par Jacques Attali – Publié le 25 mai 2022

Partager n’est pas approuver mais une fois encore ce nouveau billet de Jacques Attali est très intéressant car il suggère un certain nombre de questions. Cela étant, je ne suis pas en accord avec lui sur sa conclusion car si Donald Trump revient par la grande porte, nous ferons avec lui. Et puis c’est tout. Pour pousser le trait un peu plus loin, j’avoue toute honte bue, en plus de ne pas apprécier « nos alliés américains », éprouver une réelle détestation du président Joe Biden. //RO

On me reproche parfois de mettre en avant les scenarii du pire. Les événements les plus récents, en France comme partout ailleurs dans le monde, auraient pourtant dû convaincre les plus optimistes que le pire n’est pas impossible, et que la meilleure façon de l’éviter est de s’y préparer.

Ainsi n’est-il pas trop tard pour se préparer à une hypothèse chaque jour d’avantage vraisemblable : le retour de Donald Trump à la Maison Blanche, après l’élection prochaine, le mardi 5 novembre 2024.

Pour comprendre l’importance d’un tel événement, il suffit d’imaginer ce que serait la situation mondiale d’aujourd’hui, s’il avait été réélu en novembre 2020 : les Etats-Unis n’auraient certainement pas infligé de sanctions à la Russie ; ils n’apporteraient aucun soutien militaire à l’Ukraine ; la Grande Bretagne, toujours suiveuse de son maitre américain, n’aurait sans doute pas fait mieux ; l’Allemagne aurait été ravie de sauver son approvisionnement en gaz et en pétrole russe et aurait fermé les yeux. Et on aurait trouvé bien des voix en France pour rappeler que le conflit en Ukraine n’est pas notre guerre, et que l’alliance russe est une base fondamentale de la géopolitique française.

Lire la suite

Présidentielle américaine. Le combat continue

Par Frédéric Eparvier, cadre dirigeant d’un grande entreprise française à caractère stratégique ♦ Près d’une semaine après les élections américaines, le dépouillement des voix continue, alors que les couteaux des avocats s’aiguisent, car contrairement à ce que racontent les médias français (Gilles Bouleau au JT d’hier soir par exemple), Joe Biden n’est pas le Président « Élu », c’est-à-dire qui a gagné les élections, en attendant sa prise de fonction officielle. Il ne le sera qu’après le vote des Grands Électeurs prévu le 4 décembre, ou si Donald Trump devait reconnaître sa défaite auparavant, ce qui ne semble pas être dans la psychologie du personnage.

Lire la suite

Le Billet du LUPUS : Neocon Trump déclare sa nouvelle Guerre Mondiale au Corona et lance la conscription-vaccination pour 300 millions d’Américains …

To Be Or Not To Be ? Je ne suis absolument pas conspirationiste mais ce billet suscite la réflexion. Neocon Trump déclare sa nouvelle Guerre Mondiale au Corona et lance la conscription-vaccination pour 300 millions d’Américains et moi émoi… !   … Le Billet du LUPUS : Neocon Trump déclare sa nouvelle Guerre Mondiale au Corona … Lire la suite

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :