L’ambassade de Chine insulte publiquement un chercheur français

Il m’est revenu que l’ambassadeur chinois aurait eu l’outrecuidance de ne pas se rendre à la convocation du Quai d’Orsay, prétextant « un agenda chargé ». Ceci est intolérable. Inadmissible. Insupportable. La France doit frapper fort car il est inconcevable qu’un ambassadeur, fut-il chinois, s’essuie les pieds sur notre pays. J’attends de Jean-Yves Le Drian qu’il frappe fort. Très fort. Et je suggère un vol bleu. //RO

« On ne fait pas une politique étrangère avec des sentiments, on fait une politique étrangère avec une stratégie ».

(Charles de Gaulle)

Nous connaissions l’étrange diplomatie trumpienne, bâtie à coup de tweets plus abracadabrantesques les uns que les autres. Nous découvrons désormais la diplomatie chinoise qui, dans un style un peu différent, n’a rien, mais alors rien, à lui envier. Pour répondre aux dérapages successifs de l’ambassade Chinoise vis à vis d’un chercheur français, dans un contexte international plombé par la question des Ouïgours, le ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, a dû se résoudre à convoquer Lu Shaye, ambassadeur chinois à Paris.

Lire la suite

Après l’abandon de la proportionnelle, les élections régionales et départementales reportées ? Ça chauffe à l’Élysée !

On s’y attendait, mais la nouvelle vient de tomber :  Emmanuel Macron renonce à introduire 15% de proportionnelle aux prochaines élections … Après l’abandon de la proportionnelle, les élections régionales et départementales reportées ? Ça chauffe à l’Élysée !

Djibouti, un pivot géographique cher aux puissances étrangères

Thomas Eydoux — 17 février 2021 à 9h00 – Slate

La France, la Chine, les États-Unis, mais aussi le Japon, l’Allemagne ou encore l’Italie. La liste des forces armées implantées à Djibouti est longue. Mais dans une région agitée par des tensions, le petit État d’Afrique de l’Est affiche une stabilité qui séduit. Sa situation géographique est également une opportunité pour les pays qui veulent maintenir leurs influences dans la région.

«On a un défaut de présence ici», confesse un membre de l’État-major des FFDj, les Forces françaises stationnées à Djibouti. Pourtant, avec près de 1.500 soldats répartis sur trois sites, la France est solidement implantée ici. C’est la plus grande base de soldats français hors métropole.

Lire la suite

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :