Pourquoi les policiers (et les gendarmes) sont-ils exemptés de vaccination obligatoire ?

Voilà donc « un cas non conforme » qui fait couler beaucoup d’encre et de salive. À juste titre il est vrai. Une décision qui a de quoi laisser libre-cours à toutes les supputations et qui fractionne encore un peu plus la société française. Avec un porte-parole qui rame et s’embrouille dans des explications peu convaincantes. Quels sombres desseins derrière ce choix ? Comme une impression nauséabonde de vouloir s’assurer de la fidélité des forces de l’ordre au moment où la situation sociale du pays s’envenime et risque d’exploser. La police et la gendarmerie… dernier rempart d’un régime aux abois. Une fois encore, c’est mon intime conviction. //RO

A compter du 15 septembre, tous les personnels soignants et non soignants des hôpitaux, cliniques, Ehpad et maisons de retraite, les professionnels et bénévoles auprès des personnes âgées, y compris à domicile, ainsi que les pompiers ou les ambulanciers devront obligatoirement être vaccinés, a annoncé Emmanuel Macron dans son allocution du 12 juillet. Et ce, a-t-il expliqué, afin d’éviter une quatrième vague épidémique du très contagieux variant Delta. Une logique globale qui exclut toutefois les policiers et les gendarmes, qui seront eux bel et bien exemptés de vaccination obligatoire. Pourquoi donc, alors qu’ils sont eux aussi quotidiennement au contact des publics vulnérables au Covid-19 ?

Interrogé ce mardi matin sur Europe 1, le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a sorti les rames pour dégonfler la polémique montante.

Lire la suite

Covid-19 : le puzzle médiatique américain

Par Pierre Duriot – Le 11 juin 2021

La presse américaine met lentement en place le puzzle d’une orchestration de la pandémie avec la révélation en direct d’une campagne de dénigrement de l’HDC, alors même qu’associée au zinc, aux antibiotiques et aux vitamines, elle assurait jusqu’à 85% de réussite. Ils ont aussi, sur place, leurs docteurs Raoult, qui parlent de 455 000 vies, inutilement perdues, aux USA.

Lire la suite

«Il faut urgemment mettre fin au port du masque pour les enfants»

Comment en un peu plus d’une année, les dirigeants ont imposé « le monde d’après » à des humains terrorisés par la mort qu’ils en sont devenus affligeant dans leur soumission tous azimuts, entrainant dans leur syndrome leur descendance. //RO

FIGAROVOX/TRIBUNE – Depuis le début de la crise sanitaire, le port du masque s’est généralisé partout et pour tout le monde. La psychothérapeute Marie-Estelle Dupont alerte sur ses effets psychologiques dramatiques pour les plus jeunes et insiste sur l’importance d’y mettre fin immédiatement.

Par Marie-Estelle Dupont

Publié le 25/05/2021 à 11:56, mis à jour le 25/05/2021 à 18:30

Lire la suite

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :