23 février 2024

Par Régis Ollivier Lieutenant-colonel (TDM-ER). 43 ans d’armée dont 25 années au sein de la DGSE.

Mayotte : comment en est-on arrivé là ? Une île poubelle à la dérive. N’en jetez plus. C’est plein. Ça déborde. Alors bravo pour les annonces en espérant que l’on passera rapidement aux actes. Mais attention danger. Monsieur Darmanin et/ou ses conseillers ne voient pas plus loin que le bout de leur nez. Car ils ne vont faire que déplacer le problème. En effet, nos « migrateurs » qui ne pourront plus poser leurs oeufs sur l’île de Mayotte envahiront l’île de La Réunion tout proche pour les y déposer. J’y vois un risque sérieux d’explosion sociale.

Le ministre de l’Intérieur est en déplacement, ce dimanche 11 février, sur l’île, bloquée depuis trois semaines, pour préparer une nouvelle offensive contre la délinquance et l’immigration illégale.

« Nous allons inscrire la fin du droit du sol à Mayotte ». À peine descendu de l’avion, sur le tarmac de l’aéroport de l’archipel, Gérald Darmanin a annoncé une première mesure: la fin de l’inscription du droit du sol à Mayotte, « dans une révision constitutionnelle que choisira le président de la République ».

Lire la suite : https://www.bfmtv.com/police-justice/gerald-darmanin-a-mayotte-le-ministre-de-l-interieur-annonce-la-fin-du-droit-du-sol-sur-l-ile_AN-202402110098.html

Me suivre sur https://www.linkedin.com/in/régis-ollivier-88134929b/

Lire aussi https://www.francetvinfo.fr/france/mayotte/fin-du-droit-du-sol-a-mayotte-le-president-de-la-ligue-des-droits-de-l-homme-juge-cette-annonce-extremement-dangereuse_6359602.html

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.